Une île de beauté peut en cacher une autre…(3/3)


Troisième et dernière étape de notre périple, la Barbagia sarde, forteresse naturelle débouchant dans les eaux turquoise du golfe d’Orosei. Région isolée, encore très sauvage et difficile d’accès, elle demeure l’âme de la Sardaigne. Difficile de résister à ce joyau entre mer et montagne, où criques idylliques et massifs karstiques s’enlacent pour un festival de couleurs et de sensations…

Map_Sardinia_East

_____________________________________________________

_____________________________________________________

10 réflexions sur “Une île de beauté peut en cacher une autre…(3/3)

    • Oui, oui, faut pas hésiter, dès que l’occasion se présente, allez hop, un ptit coup de bateau et on y est 🙂 Cette île vaut vraiment le détour, encore très sauvage, des paysages de toute beauté, une faune et une flore généreuse et, cerise sur le gâteau, des habitants très sympa !

      Merci Philippe et bonne journée.

      Amitiés

      Seb

  1. Merci beaucoup Seb, tu nous fait découvrir cette magnifique ile de Sardaigne
    qui mérite aussi son nom d’Ile de Beauté… Félicitations.
    Bon weekend à toi.

  2. Bonsoir Seb,
    Totalement dépaysant et vraiment attrayant. Imagine que les sommets autour de moi sont enneigés et là en voyant ta série, ça donne un pep’s d’enfer, une envie d’évasion.
    Ça doit être beau vu de tout en haut 😉 le rêve, tu commences par les sommets et tu finis dans l’eau limpide. J’avais entendu dire, il y a 5 ou 6 ans que des gypaètes avaient été réintroduits là bas, mais je ne sais pas ce que ça a donné.
    Merci encore une fois pour cette belle balade dans un endroit sauvage comme j’aime.
    Bonne soirée à toi, bises.
    Val

    • Salut Val,

      J’imagine le contraste en effet 🙂 Cette partie de la Sardaigne est sublime et te plairait j’en suis certain, je n’ai malheureusement pas pu tellement crapahuter dans les montagnes pour courir vers la mer mais j’ai tout de même eu un petit aperçu et c’est vraiment magnifique…

      Concernant le projet de réintroduction des gypas en Sardaigne, malheureusement, je crois que celui-ci a capoté… Ironie du sort, l’espèce a à nouveau disparu pour les mêmes raisons qu’en 1968…les 3 seigneurs ont succombé à des appâts empoisonnés qui servent aux bergers pour se débarrasser des renards et chiens errants qui attaquent leur troupeau … no comment 😦
      Merci pour ta visite et tes mots toujours aussi sympa 😉
      Bonne soirée également
      Seb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s