Chronique d’une marée ordinaire…


A l’heure du ramdam incroyable suscité par la marée du siècle, je souhaitais vous faire part de mon incrédulité face à cet engouement médiatique qui me semble si artificiel. J’ai beau chercher à comprendre, à retourner l’affaire dans tous les sens, non je ne vois pas, je ne comprends pas pourquoi tous les médias nationaux s’enflamment autour de ce phénomène, certes rarissime, mais qui va laisser j’en suis certain beaucoup de curieux sur leur faim… Car de sensationnel pour le tout-venant, il n’y en aura pas eu, conditions météo obligent. La mer s’est retirée loin, loin, loin et est revenue bien bien haut, voilà, l’affaire est classée. Pas de vagues gigantesques, pas de mini raz-de-marée ni de centres-villes les pieds dans l’eau… Du grand classique en somme et la course au buzz fait un petit flop. Dommage, pourtant, tout là-bas au loin, là où seulement quelques rares courageux connaisseurs des lieux se sont aventurés, des bancs de sable éphémères surgissent des flots, ramenant à l’air une faune et une flore prises de court par une configuration astrale rarissime. Parfois même, une épave, un bout d’histoire apparaîtront ici et là pour nous rappeler le recul du trait de côte au fil de siècles. Mais pour le pêcheur à pied lambda ou le randonneur des pieds de dune, cela va changer quoi concrètement par rapport aux autres grandes marées de l’année ? (40 jours avec un coefficient supérieur à 100 en 2015…) ? Un peu plus de temps à courir après les étrilles ou à remplir ses chaussures de sable, pas grand chose en somme… ou peut-être si, l’opportunité de dire, j’y étais, voilà…

Alors, à tous ceux qui aiment profondément le littoral, je ne peux que vous conseiller de goûter aux plaisirs des grandes marées ordinaires, loin de cette fatigante course au « sensas », vous verrez, vous serez bien plus tranquille et la magie opèrera bien mieux, j’en suis convaincu 😉

Grandes marées, baie d'Audierne, Plovan, Bretagne, coucher de soleil

Coucher de soleil en baie d’Audierne lors d’une grande marée ordinaire 😉

10 réflexions sur “Chronique d’une marée ordinaire…

  1. Bonjour Séb,
    Je souris car ça me conforte dans mon idée que les médias nous prennent pour des moutons en nous « emmenant » où ils veulent. Ils arrivent à emmener en masse la majorité d’entre nous, vers une grande marée, ou nous faire penser telle ou telle chose. Ils décident de ce qui aura de l’importance, vers quel chemin on devra avancer dans un effet de masse. Ils oublient parfois que le « banal » quotidien est bien plus important que l’acte isolé.
    Mais qui verra de l’importance dans une marée habituelle, dans un lever de soleil ordinaire, dans une coulée de neige dégageant l’herbe d’une pente? C’est du banal tout ça, donc inintéressant 😉 Il faut du S E N S A T I O N N E L et s’il n’y en a pas, ils en trouvent.
    J’admire ton coucher de soleil. Il me fait penser à la palette d’un peintre et j’espère que tu l’as vécu sans plein de monde autour de toi.
    Je ne suis pas une femme de l’océan, mais une chose est sûre, si j’avais été là bas, je serai allée où les autres ne sont pas pour percevoir ce que les « moutons » nous empêchent d’apprécier. Je te souhaite de t’émerveiller devant tout l’ordinaire qui sera à portée de yeux sans attendre qu’on te dirige vers ce qui mérite le coup d’oeil 😉
    Bonne semaine à toi.
    Bises
    Val

    • Salut Val,
      Je souris à mon tour car j’aurais difficilement imaginé le point de vue contraire venant de toi, experte parmi les expertes pour sublimer les paysages et les scènes de vie « ordinaires » 😉
      Et oui, je te rassure, moi et mon ombre géante étions seuls ce soir-là, pas même une mouette des km à la ronde, sympa n’est-ce pas ?

      Au fait, c’est pas très original en cette période mais je suis un peu sous l’eau et donc pas très dispo 😉 J’essaie de venir prendre de la hauteur dans tes belles montagnes avant les prochaines mortes-eaux !

      Merci pour ta visite.

      Bises

      Seb

  2. Salut Séb,

    magnifique photo comme d’hab’. Voila un texte bien écrit et qui balance. Ahlala ces médias nous font vraiment croire ce qu’ils veulent.

    Je croyais t’avoir perdu, ça faisait longtemps que tu n’avais rien posté.

    A bientôt

    Jérôme

    • Salut Jérôme,

      Merci beaucoup, c’est pas la Guadeloupe certes mais j’aime beaucoup également…enfin, au naturel, comme là, pas comme ce week-end de fous (je n’y étais pas fort heureusement, je n’aurais pas supporter je crois).

      Sinon, je te rassure, je croyais aussi m’être perdu mais j’ai finalement retrouvé le chemin du clavier…plus sérieusement, pas une minute pour vivre vraiment et savourer toutes ces belles choses ces temps-ci, faut que je fasse un saut du côté de chez toi, ça me sortira un peu du bouillon 😉 Au fait, ça y est tu l’as reçu ton réflex?

      A bientôt

      Seb

      • Oui, j’ai enfin reçu mon appareil, il est resté bloqué en douane pendant environ 3 semaines… ça faisait long. C’est avec un grand plaisir que je te montrerai mes coins en Guadeloupe, j’envisage également une petite virée en Dominique mais je ne sais pas encore quand.

        Tu ne m’avais pas parlé des Tuamotus dans un vieux commentaire?

        A bientôt

        Jérôme

      • Eh bien, c’est une bonne nouvelle ça, tu vas d’autant plus l’apprécier maintenant 🙂 Sinon, merci pour l’invit Jérôme, si ce n’est pas faisable en dur, ça sera au moins au travers de tes super posts où je découvre quasiment à chaque fois de nouvelles espèces 🙂 La Dominique, ça doit être top également !

        Effectivement, on avait dû causé rapidement des Tuamotus, il y a quelques mois… Oui, oui, je suis passé par là-bas et aux alentours également mais avant de poster sur ce voyage, j’ai encore du retard sur mes destinations du printemps dernier…Va falloir vraiment que j’accélère la rédaction ! Bon, pour l’instant, je ne peux pas en dire des masses sans quoi il n’y aurait plus de surprise mais j’ai eu la chance d’effectuer quelques superbes rencontres ornitho là-bas 😉

        A bientôt

        Seb

  3. Il n’y a pas de petites ou grandes marées, il y a des marées, toutes différentes, toutes merveilleuses à qui sait les regarder, les écouter et les sentir 😉 même si quelques unes permettent d’aller où l’on n’a pas l’habitude de mettre ses pieds 😉

    • Je plussoie, pas de quoi donc fouetter un chat pour un coefficient qui s’envole plus qu’à l’accoutumée 😉 La marée est un phénomène si fascinant, qui façonne le trait de côte à sa guise et l’anime chaque jour. L’Homme gagnerait à apprécier l’Ordinaire et non continuellement l’extraordinaire.

      Amitiés

      Seb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s