Far West Wilderness : Séquence 21 : Point Reyes National Seashore


30 mai 2013, Manteca, Californie

07h00, nous quittons la banlieue sans charme de Manteca en direction du Pacifique. Il fait très beau ce matin mais un fort vent nous accompagne déjà. La traversée Nord du comté de Contra Costa nous rappelle cruellement à la réalité, les étendues sauvages du Grand Ouest sont définitivement derrière nous. Place désormais aux autoroutes démesurées, aux austères usines fumantes et aux interminables banlieues sans cachet. Au loin pourtant, le mont Diablo laisse entrevoir quelques îlots de nature à l’abri du carnage urbain. Après un léger coup de déprime dans nos premiers bouchons depuis Los Angeles, nous atteignons enfin la San Pablo Bay où nous renouons progressivement avec un environnement plus préservé. De l’autre côté de cette petit baie intérieure, les paysages laissent place à de vastes étendues herbeuses jaunies par le soleil et qui frissonnent sous le vent toujours fort. La circulation a brusquement disparu et nous nous retrouvons bientôt seuls sur les routes du Point Reyes National Seashore.

Manteca, Point Reyes, San Francisco, California

_____________________________________________________

Nous entamons notre découverte de ce coin de littoral préservé par la limantour beach et sa lagune. Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir des paysages nous rappellant furieusement notre baie d’Audierne tant aimée ! L’arrière-dune, ses herbes folles qui s’animent au gré des vents et cette plage immense et déserte se terminant sur des falaises escarpées, on s’y croirait presque 🙂

Limantour beach, Point Reyes, California

Limantour Beach, Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Dune, vent, Point Reyes, Californie

Un air de déjà vu, Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Bien qu’habitués aux coups de tabac depuis notre plus tendre enfance, les bourrasques aujourd’hui sont terriblement puissantes et ont raison des oiseaux qui se font très discrets. Alors que nous remontons nous vêtir en conséquence, un urubu à tête rouge se bat contre cet ami taciturne qui lui donne aujourd’hui beaucoup de fil à retordre !

Urubu a tete rouge, Turkey Vulture, Cathartes aura, Point Reyes National Seashore, Californie

Urubu a tete rouge (Turkey Vulture, Cathartes aura), Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Lorsque nous rejoignons les hauteurs de Point Reyes, le vent est bien évidemment encore plus violent et nous devons nous tenir l’un l’autre pour ne pas risquer la chute depuis les hautes falaises.

Point Reyes Beach, California

Point Reyes Beach, Californie

_____________________________________________________

Alors que nous atteignons une zone abritée, nous recevons la visite de plusieurs bruants à couronne blanche en quête de nourriture pour leurs rejetons fraîchement nés. Agiles comme des petits diables, ils remplissent en quelques minutes leur bec d’insectes en tout genre. Bien entendu, ces victuailles seront englouties par leur progéniture en moins de temps qu’il ne faut pour le dire et les courageux parents ne cesseront ce manège qu’après plusieurs semaines harassantes.

Bruant à couronne blanche, White-crowned Sparrow, Zonotrichia leucophrys, Point Reyes, Californie

Bruant à couronne blanche (White-crowned Sparrow, Zonotrichia leucophrys), Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Cette pause ornitho terminée, nous reprenons le chemin du phare qui trône fièrement sur ce Penn-ar-Bed américain.

Lighthouse, Point Reyes, Californie

Point Reyes lighthouse, Californie

_____________________________________________________

Lighthouse, phare, Point Reyes, Californie

The Lighthouse, Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Bien à l’abri des vents dominants, sur les rochers en contrebas, les guillemots de Troïl sont regroupés par centaines en cette période nuptiale. Dans quelques semaines, la plupart des œufs auront éclos et les petits guillemots se feront les armes sur ces dangereux cailloux dominant le Pacifique et où la puissante houle vient se fracasser avec bruit.

Guillemot de Troïl, Common Murre, uria aalge, Point Reyes, Californie

Guillemots de Troïl (Common Murre, uria aalge), Point Reyes National Seashore, California

_____________________________________________________

Swell, waves, Point Reyes Beach, California

The swell is coming, Point Reyes Beach, Californie

_____________________________________________________

Quelques mètres plus haut, sur les pentes recouvertes de plantes grasses et de fleurs sauvages, les cerfs à queue noire se régalent. Leurs adorables faons nés depuis quelques semaines découvrent un peu plus chaque jour le monde qui les entoure.

Young, baby, Columbian black-tailed deer, cerf à queue noire, Odocoileus hemionus columbianus, Point Reyes, Californie

Young Columbian black-tailed deer (Odocoileus hemionus columbianus) , Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Un peu plus à l’Est, nous retrouvons la baie de Drake à hauteur d’Elephant Seal Overlook.

Drakes Beach, Point Reyes, Californie

Drakes Beach, Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Sur la plage en contrebas, les femelles des éléphants et les jeunes se prélassent au soleil.

Eléphants de mer du Nord, Northern elephant seals, Mirounga angustirostris, Point Reyes, California

Eléphants de mer du Nord (Northern Elephant Seals, Mirounga angustirostris), Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Arrivés début avril pour une mue intégrale, ils repartiront très prochainement pour la haute mer où ils chasseront et vivront le reste de l’année (les femelles reviendront mettre bas entre décembre et février). A quelques mètres du rivage, quelques jeunes mâles se livrent à des joutes impressionnantes, pourtant sans commune mesure avec ce qu’ils s’infligeront plus tard en période de reproduction.

Eléphants de mer du Nord, Northern elephant seals, Mirounga angustirostris, Point Reyes, California

Eléphants de mer du Nord (Northern Elephant Seals, Mirounga angustirostris), Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Ces énormes phoques qui peuvent peser jusqu’à 3 tonnes pour cinq mètres de long (les femelles sont deux fois plus petites) se livreront alors à de sanglants combats pour assoir leur suprématie sur les autres mâles (les plus vaillants s’accouplent avec 40 femelles !). Rien à voir avec les gentils jeux auxquels nous assistons ici !

Eléphants de mer du Nord, Northern elephant seals, Mirounga angustirostris, Point Reyes, California

Dracula, Eléphants de mer du Nord (Northern Elephant Seals, Mirounga angustirostris), Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Chose peut-être moins connue, ces fascinants animaux sont d’incroyables nageurs qui parcourent chaque année près de 20000 km pour les mâles et 15000 km pour les femelles. Avec des aires de nourrissage séparées, mâles et femelles se retrouvent uniquement en période de reproduction le long des côtes californiennes et mexicaines. La plupart des gros mâles arriveront pour muer à Point Reyes début juin quand les femelles seront déjà reparties en direction d’Hawaï.

Eléphants de mer du Nord, Northern elephant seals, Mirounga angustirostris, Point Reyes, California

Macho Men, Eléphants de mer du Nord (Northern Elephant Seals, Mirounga angustirostris), Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Infatigables nageurs, ils sont également des plongeurs hors pair qui peuvent aller chercher leur nourriture à plus de 1500 m de profondeur et rester plus d’une heure et demie sans remonter à la surface ! Ces facultés exceptionnelles sont dues notamment au fait qu’ils stockent l’essentiel de l’oxygène, non pas dans leurs poumons, mais directement dans le sang qu’ils ont en bien plus grande quantité que les autres mammifères (à masse équivalente, 2,5 fois plus que l’homme par exemple, je vous laisse faire le calcul sur 5 tonnes !)

Eléphants de mer du Nord, Northern elephant seals, Mirounga angustirostris, Point Reyes, California

La castagne, Eléphants de mer du Nord (Northern Elephant Seals, Mirounga angustirostris), Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Eléphants de mer du Nord, Northern elephant seals, Mirounga angustirostris, Point Reyes, California

Eléphants de mer du Nord (Northern Elephant Seals, Mirounga angustirostris), Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Nous laissons nos amis Phocidae à leur combats de machos et nous nous engageons sur le sympathique chemin menant à Chimney Rock, accompagnés par des biches peu farouches jouant à cache-cache dans les hautes herbes.

Columbian black-tailed deer, cerf à queue noire, Odocoileus hemionus columbianus, Point Reyes, Californie

Columbian black-tailed deer (Odocoileus hemionus columbianus) , Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

The Point St Joseph Fish Company dock, Californie

The Point St Joseph Fish Company dock, Californie

_____________________________________________________

Le vent toujours aussi violent malmène goélands de Californie et balbuzards en pêche près de l’ancien centre de sauvetage en mer. Seuls sur l’étroit sentier sinuant dans la lande, nous atteignons bientôt le superbe promontoire aux roches disloquées.

Balbuzard pêcheur, Western Osprey, Pandion haliaetus, Point Reyes National Seashore, California

Balbuzard pêcheur (Western Osprey, Pandion haliaetus), Point Reyes National Seashore, California

_____________________________________________________

Devant nous, quelques pélicans pélagiques filent au-dessus des eaux moutonneuses. Sur l’immensité d’un bleu profond, de minuscules taches rouges trahissent la présence des guillemots colombins. Plus près de nous, au pied des immenses falaises, nous surprenons un jeune éléphant de mer jouant dans le ressac.

Eléphant de mer du Nord, Northern elephant seals, Mirounga angustirostris, Chimney Rock, Point Reyes, California

Eléphant de mer du Nord (Northern Elephant Seal, Mirounga angustirostris), Chimney Rock, Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Pour notre plus grand bonheur, il restera là un long moment à se laisser balloter par la houle se fracassant sur les rochers partiellement immergés.

Eléphant de mer du Nord, Northern elephant seals, Mirounga angustirostris, Chimney Rock, Point Reyes, California

Eléphant de mer du Nord (Northern Elephant Seal, Mirounga angustirostris), Chimney Rock, Point Reyes National Seashore, Californie

_____________________________________________________

Exténués par cette lutte impossible contre le dieu Eole, nous quittons les hauteurs de Chimney Rock pour une ultime balade côté baie, accompagnés par les charmants bruants à couronne blanche. Tandis que nous refermons cette parenthèse sur les routes désertes du Point Reyes National Seashore, la Shoreline Highway nous offre un ultime panorama sur cette très belle côte américano-bretonne.

Bretagne, Mill Valley, Californie

Un petit coin de Bretagne, Mill Valley, Californie

_____________________________________________________

Au loin, dans l’horizon embrumé, nous devinons la belle et immense San Francisco. A cet instant, nous ne le savons pas encore mais « the city by the bay » nous réserve de bien belles surprises…

Shoreline Highway, Mill Valley, Californie

Vue sur San Francisco depuis la Shoreline Highway, Californie

_____________________________________________________

13 réflexions sur “Far West Wilderness : Séquence 21 : Point Reyes National Seashore

    • Merci beaucoup Dominique. Avant de partir pour les USA, j’appréhendais d’y trouver une Nature amochée, où seuls quelques ilots isolés auraient émergé d’une société de surconsommation ravageuse. A l’évidence, je me suis trompé, le grand Ouest reste encore un endroit très sauvage et largement préservé. Espérons qu’il le reste encore pour des siècles et des siècles, ces lieux et ces espèces sont tellement magiques …

      Amitiés

      Sébastien

    • Tout le plaisir est pour moi Hervé ! J’ai beaucoup de retard sur ton blog mais je ne l’oublie pas, je suis un grand retardataire, ça doit être chronique 😉 Je passerai très bientôt découvrir à tes côtés ta belle région.

      Bon dimanche également

      Seb

  1. Quelle belle nature,
    Je découvre le voyage par cet article et je vais aller lire les précédents de ce pas. C’est drôle mais je ne m’imaginais pas cette partie de la Californie, super découverte et très belles photos!

    • Content de vous avoir fait découvrir ce très chouette bout de côte encore bien préservé et où la vie animale s’épanouit en toute quiétude, ça fait plaisir en effet. Même si ça ne fut pas aussi dépaysant que les géniallissimes Utah & Wyoming, j’en garde un très très bon wouvenir 🙂

      Merci de votre visite.

      A bientôt

      Sébastien

  2. Bonsoir Seb,
    Je suis surprise de voir combien ce coin est riche, je n’aurais jamais cru ça. Riche et sauvage. A l’évidence, on peut encore se trouver au milieu de nulle part sur la côte ouest. Le rêve. Je regarde tes photos, j’adore et j’imagine le son. Merci pour cette balade, c’est toujours un immense plaisir.
    Bonne soirée à toi, à bientôt.
    Val

    • Bonsoir Val,

      Une très bonne surprise pour moi également, je ne m’attendais pas du tout à ça, on a trop souvent tendance à se figurer les US comme le pays de tous les excès, pourtant ils sont parvenus à conserver d’immenses zones vierges à deux pas des mégalopoles. Bon certes, ils ont de la place mais quand même, ça m’a fait énormément plaisir et redonné un peu d’optimisme !

      Merci pour ta visite, ça aussi c’est toujours un plaisir 😉

      Bonne nuit Val.

      Seb

  3. Pingback: Back in the USA | -- De Faune en Flore -- Le Blog

  4. Pingback: Mon petit dictionnaire illustré de l’Islande : Lettre P, de Patreksfjörður aux poussins | -- De Faune en Flore -- Le Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s