Far West Wilderness : Séquence 19 : Stillwater National Wildlife Refuge – Lac Mono (Californie)


28 mai 2013, Stillwater National Wildlife Refuge, Nevada

Stillwater_Mono Lake

_____________________________________________________

Après une nuit copieusement arrosée, nous nous réveillons de bon matin sous un ciel encore bien chargé. Premier réflexe en mettant le pied dehors, vérifier si les pistes sont toujours praticables, nous sommes en effet à des miles et des miles du premier bout d’asphalte ! Soulagement, ça devrait passer sans trop de soucis, nous pouvons prendre notre petit dej’ sereinement en contemplant la Stillwater Range. Devant nous, un beau lièvre de Californie effectue des va-et-vient sans se soucier de notre présence.

Stillwater Range+Nevada

Vue matinale sur la Stillwater Range, Stillwater National Wildlife Refuge, Nevada

_____________________________________________________

Dans la vallée parsemée de plans d’eau, les oiseaux sont encore très calmes ce matin et le silence est impressionnant. Alors que nous contemplons les montagnes baignées progressivement par le Soleil, un gravelot kildir passe au-dessus de nous et se met à piailler dans notre direction.

Gravelot Kildir+Killdeer+Charadrius vociferus+Stillwater National Wildlife Refuge+Nevada

Gravelot Kildir (Killdeer, Charadrius vociferus), Stillwater National Wildlife Refuge, Nevada

_____________________________________________________

Mirage+Stillwater+Fallon+Nevada

Mirage, Stillwater National Wildlife Refuge, Nevada

_____________________________________________________

Gravelot Kildir+Killdeer+Charadrius vociferus+Stillwater National Wildlife Refuge+Nevada

Gravelot Kildir (Killdeer, Charadrius vociferus), Stillwater National Wildlife Refuge, Nevada

_____________________________________________________

Après avoir tournoyé à distance en vociférant de plus belle, il se pose à quelques mètres de nous puis feint une aile cassée pour nous attirer vers lui. Nul doute possible, son nid est à proximité directe de notre campement et notre présence l’enquiquine. Sans nous faire prier, nous quittons donc notre « wild hotel » pour explorer les zones humides alentours.

Feinte+Gravelot Kildir+Killdeer+Charadrius vociferus+Stillwater National Wildlife Refuge+Nevada

La feinte, Gravelot Kildir (Killdeer, Charadrius vociferus), Stillwater National Wildlife Refuge, Nevada

_____________________________________________________

Nous progressons lentement sur les pistes boueuses qui zigzaguent entre les pièces d’eau. Dans un silence de cathédrale, nous tombons nez-à-nez avec de superbes échasses blanches très peu farouches, superbe…

Echasse blanche+Black-winged Stilt+Himantopus himantopus+Stillwater+Nevada

Echasse blanche (Black-winged Stilt, Himantopus himantopus), Stillwater National Wildlife Refuge, Nevada

_____________________________________________________

Echasse blanche+Black-winged Stilt+Himantopus himantopus+Stillwater+Nevada

Echasse blanche (Black-winged Stilt, Himantopus himantopus), Stillwater National Wildlife Refuge, Nevada

_____________________________________________________

Echasses blanches+Black-winged Stilt+Himantopus himantopus+Stillwater+Nevada

Echasses blanches (Black-winged Stilt, Himantopus himantopus), Stillwater National Wildlife Refuge, Nevada

_____________________________________________________

A quelques foulées de là, une sturnelle de l’Ouest joue les vigies sur un vieil arbuste desséché. Encore trempée des dernières pluies matinales, elle joue de ses beaux sifflements flûtés qui la rendent si sympathique. Attention cependant, le busard Saint-Martin rôde dans les parages !

Sturnelle de l Ouest+Western Meadowlark+Sturnella neglecta+Stillwater National Wildlife Refuge+Nevada

Sturnelle de l’Ouest (Western Meadowlark, Sturnella neglecta), Stillwater National Wildlife Refuge, Nevada

_____________________________________________________

Sur le plan d’eau voisin, cormorans et hérons cohabitent avec les magnifiques avocettes d’Amérique. Au loin, pélicans, goélands et canards ponctuent les étendues lacustres à perte de vue. L’endroit est paisible au possible et c’est à contrecœur que nous reprenons la direction de Fallon après quelques heures d’observation magiques. Pas le choix cependant, nous devons être en Californie d’ici ce soir. Certes, le plus gros a été fait la veille mais il nous reste encore près de 200 miles à parcourir avant d’atteindre notre point de chute de ce soir, Lee Vining.

Avocette d Amerique+American Avocet+Recurvirostra americana+Stillwater National Wildlife Refuge+Nevada

Avocette d’Amérique (American Avocet, Recurvirostra americana), Stillwater National Wildlife Refuge, Nevada

_____________________________________________________

Comme à mon habitude désormais, je prends le parti de faire quelques miles supplémentaires pour passer par Yerington en longeant la East Walker River et les Sweetwater Mountains. Bien m’en prit, les paysages sont une nouvelle fois superbes et le trafic quasi inexistant. Dans ces conditions, avaler les kilomètres devient un pur bonheur !

Buse à queue rousse+Red-tailed hawk+Buteo jamaicensis+Wilson Canyon+Nevada

Buse à queue rousse (Red-tailed hawk, Buteo jamaicensis), Wilson Canyon, Nevada

_____________________________________________________

Sweetwater Moutains+Frontiere+Border+Nevada+California

Sweetwater Mountains, frontière du Nevada et de la Californie

_____________________________________________________

Alors que nous roulons le long des étendues désertiques du Nevada, la route quitte bientôt l’aride vallée et s’engouffre entre les collines. Comme une évidence, la signalétique nous informe de notre arrivée en Californie. Les paysages se font plus verts, la Sierra Nevada apparaît au loin, magnifique, et les eaux scintillantes du Bridgeport Reservoir nous accueillent après cette petite traversée du désert. Sur le plan d’eau, quelques pélicans cohabitent avec des harles bièvres, des cormorans à aigrettes, des grèbes élégants et à bec bigarré.

Bridgeport Reservoir+Californie

Bridgeport Reservoir, Californie

_____________________________________________________

Pelicans d Amerique+American White Pelican+Pelecanus erythrorhynchos+Bridgeport Reservoir+Californie

Pélicans d’Amérique (American White Pelican, Pelecanus erythrorhynchos), Bridgeport Reservoir, Californie

_____________________________________________________

Au-dessus de tout ce petit monde, les urubus à tête rouge planent à merveille en profitant des courants ascendants. Pour notre plus grand bonheur, ils nous accompagneront un moment en direction du Sud.

Urubu a tete rouge+Turkey Vulture+Cathartes aura+Bridgeport Reservoir+Californie

Urubu à tête rouge (Turkey Vulture, Cathartes aura), Bridgeport Reservoir, Californie

_____________________________________________________

Alors que nous arrivons à Bridgeport, nous ne résistons pas à la tentation de faire un crochet par la mythique Bodie, ville fantôme authentique du grand Ouest américain. Une fois n’est pas coutume, je vais me permettre une digression urbaine, du moins si l’on peut l’appeler ainsi tant le lieu est inclassable. Un énorme coup de cœur que je voulais partager avec vous, des émotions si profondes en déambulant entre ces vieilles bâtisses tordues, malmenées par les ans et les éléments.

Suite à un terrible incendie en 1932 qui en ravagea une grande partie, Bodie a été laissée en l’état lors de son abandon progressif. A l’époque de la ruée vers l’or, elle fut pourtant l’une des plus grandes villes de Californie. Flanquée dans une rude vallée à 2600 m d’altitude, elle possède un charme fou qui ne peut laisser indifférent. Ici, le temps semble s’être suspendu, l’intérieur des vieilles bicoques de mineurs, du saloon et des autres commerces n’a pas bougé d’un iota, comme si toute vie avait été stoppée net, sans crier gare. On se plaît alors à remonter le temps dans ce décor sublime ampli de souvenirs de toutes sortes…

Pour ceux d’entre vous que cette visite intéresse, vous pouvez cliquer sur une des images de la galerie pour lancer le diaporama et les voir en grand, pour les autres vous pouvez passer votre chemin bien entendu !

_____________________________________________________

De retour en douceur au XXIème siècle, nous reprenons la longue piste caillouteuse jusqu’à l’US 395. La journée touche déjà à sa fin lorsque nous descendons vers le lac Mono. En chemin, magnifique panorama sur ce royaume de sel peuplé d’artémies, festin de luxe pour nombre d’oiseaux migrateurs.

Panorama+Vista Point+US 395+Mono Lake+Lac Mono

Panorama sur le lac Mono depuis l’US 395

_____________________________________________________

Arrivés sur les rives du fameux lac, nous ferons la rencontre d’hirondelles à face blanche, aussi mignonnes que peu farouches. Colonisant les tufas, ces concrétions d’argile caractéristiques, elles trouvent ici un endroit idéal pour nicher et nourrir leur progéniture.

Hirondelle a face blanche+Violet-green Swallow+Tachycineta thalassina+adulte femelle+Lac Mono+Californie

Hirondelle à face blanche (Violet-green Swallow, Tachycineta thalassina), adulte femelle, Lac Mono, Californie

_____________________________________________________

Alors que les derniers rayons du Soleil disparaissent derrière les monts enneigés de la Sierra Nevada, les silhouettes des tufas s’étirent sur les eaux jusqu’à s’y perdre progressivement. Le silence gagne le lac et le temps se suspend quelques instants. Devant nos yeux perdus dans le bleu profond du lac, les merveilles de la journée défilent en boucle, Stillwater, l’impressionnant canyon de Wilson, les étendues désertiques jouxtant les Sweetwater Mountains, Bridgeport Reservoir et la mélancolique Bodie… Aujourd’hui encore, l’Ouest américain nous a conquis, et peut-être plus encore…

Coucher de soleil+lac Mono+Californie

Coucher de soleil sur le lac Mono, Californie

_____________________________________________________

9 réflexions sur “Far West Wilderness : Séquence 19 : Stillwater National Wildlife Refuge – Lac Mono (Californie)

  1. Superbe !
    Juste une petite remarque à faire, si je peux me permettre, il ne s’agit pas d’échasse blanche mais d’échasse d’Amérique (Himantopus mexicanus – Black-necked Stilt)

    A bientôt

    Jérôme

    • Merci beaucoup pour votre visite et pour votre remarque Jérôme, vous avez entièrement raison, grosse erreur d’étourderie ! On ne peut pourtant pas la confondre avec son beau monocle 🙂

      A bientôt

      Sébastien

  2. Bonjour Seb,
    Je suis là avec mon café et je me régale avec ta série. J’avoue avoir vraiment apprécier ton écart photographique à Bodie. C’est incroyable, vous avez du vous croire comme projetés dans un monde à part. C’est fou que tout soit là comme figé. Ta série de photos est vraiment superbe.
    Quant au reste du parcours et des rencontres, c’est comme à chaque fois magique. C’est incroyable comme la faune prend une place immense quand l’humain déserte les lieux, elle est là, à l’honneur et je trouve ça génial. J’imagine comme à chaque fois qu’il doit être difficile de se dire qu’il faut y aller, qu’il y a de la route à faire.
    Quand je pense que je me trouve « au milieu de nulle part » quand je suis en montagne sans humain alors comme ça doit être bon de se retrouver dans un « autre monde » comme celui que tu as visité vraiment si loinnnnnnnnn de tout. Le rêve quoi!
    Belle journée à toi, je vais voir ton autre post 🙂

    • Salut Val,

      Ça me fait super plaisir que tu aies trouvé ma petite parenthèse Bodie chouette 🙂 On a eu une chance énorme, il faisait très très beau avec un ciel bleu à tomber et on était seul à déambuler dans les ruelles poussiéreuses, à coller nos yeux de gosse sur les vitres dépolies… C’est quelque chose de très émouvant mais parfois aussi d’un peu gênant car on a l’impression de pénétrer l’intimité de ces gens même si notre passage se fait près d’un siècle après le leur… En tout cas, pour Bodie c’est certain mais pour le reste aussi, des souvenirs gravés à jamais, c’est vrai que très très souvent on avait du mal à décoller et on s’est dit des dizaines de fois, mince on serait bien resté ici quelques jours, c’est tellement grandiose ! Avec cette faune si familière et ces paysages immenses et partout ou presque tout ça pour toi tout seul, c’est géant effectivement ! Comme tu dis le rêve quoi 🙂

      Merci pour tes commentaires toujours aussi sympathiques à lire 😉

      Bonne nuit Val ou plutôt bonjour car je crois que nous vivons en décalage de quelques heures toi et moi 😉

      Seb

  3. Pingback: Back in the USA | -- De Faune en Flore -- Le Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s