Far West Wilderness : Séquence 16 : Grand Teton – Yellowstone


23 mai 2013, Jackson Hole, Wyoming

Après quelques amplettes de cow-boy à Wilson, nous quittons la bourgade de Jackson Hole dans la grisaille de ce milieu de matinée. Passé l’embranchement de Moose pour le Phelps lake, notre terrain de jeu de la veille, nous nous retrouvons sur la sublime Teton Park Road.

Grand Teton+Yellowstone+Wyoming

_____________________________________________________

A hauteur de Cascade Canyon Turnout, nous découvrons un panorama fantastique sur la chaîne des Tétons. Délicatement enveloppés dans les brumes orographiques, les sommets enneigés se dressent dans la plaine, immenses.

************* Cliquer sur l’image suivante pour l’agrandir *************

Cascade Canyon Turnout+Grand Teton+Wyoming

Cascade Canyon Turnout, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Nous poursuivons notre périple en cinémascope, les monts acérés sur notre gauche et la Snake River sur notre droite. A l’approche du Jackson lake, nous quittons la Teton Park Road pour une petite route sinueuse qui grimpe dur. Nous pénétrons dans la belle forêt où nos amis à plumes nous attendent et, après quelques lacets alpins, nous atteignons le Signal Mountain Summit, à 2350 m d’altitude.

Merle d'Amérique+American Robin+Turdus migratorius

Merle d’Amérique (American Robin, Turdus migratorius), Signal Mountain Summit, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Alors que le soleil commence à poindre dans notre dos et à réchauffer l’atmosphère, nous découvrons bientôt un panorama dantesque sur le Jackson lake et la chaîne des Tétons. Féérique… De l’autre côté de la Spalding bay et de Donoho Point, la chaîne des géants nous domine de près de 2000 m !

Signal Mountain summit+Grand Teton+Wyoming

Signal Mountain Summit, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Pendant que nous nous délectons de ces paysages dignes de maître Tolkien, un splendide tétras sombre vient tranquillement à notre rencontre. Il restera là un long moment à quelques mètre de nous, gonflant son sac cutané couleur framboise de temps à autre, pour rappeler qui est le boss… Malheureusement, ses parades resteront sans écho car nous ne verrons pas le bec d’une seule femelle… Là encore, quand on pense au mal qu’il faut bien souvent se donner pour voir un tétras à des dizaines de mètres en métropole…

Tetras sombre+Dusky Grouse+Dendragapus obscurus

Tétras sombre (Dusky Grouse, Dendragapus obscurus), Signal Mountain Summit, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Tetras sombre+Dusky Grouse+Dendragapus obscurus

Tétras sombre (Dusky Grouse, Dendragapus obscurus), Signal Mountain Summit, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Laissant notre ami à la recherche de sa moitié, nous replongeons un long moment nos mirettes dans ce panorama où pointent désormais quelques bribes de ciel bleu. Devant nous, le Mont Moran déchire le ciel sur notre gauche, suivi par le Bivouac Peak, la Rolling Thunder Mountain et l’Eagles Rest Peak.

Signal Mountain summit+Grand Teton+Wyoming

Signal Mountain Summit, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Côté Sud-Est, les monts acérés laissent place à d’immenses plaines boisées parsemées de lac, jusqu’aux rives de la Snake River et au-delà. Dans les prairies semblant tapissées d’un parfait gazon anglais, on s’imagine ici et là quelques bisons paissant tranquillement, comme à la belle époque…

************* Cliquer sur l’image suivante pour l’agrandir *************

Signal Mountain summit+Grand Teton+Wyoming

Signal Mountain Summit, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Signal Mountain+Grand Teton+Wyoming

Vue méridionale depuis Signal Mountain, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Non sans mal, nous nous extirpons du pouvoir attractif de ce panorama de dingue pour remonter vers le fameux Jackson lake. En chemin, délicieuse halte au pied du Signal Mountain pour une balade toute en douceur autour d’une des innombrables mares de la vallée. Sur le plan d’eau recouverts de nénuphars, les couples de garrots albéoles et de fuligules à bec cerclé semblent avoir la vie belle.

Fuligule à bec cercle+Ring-necked Duck+Aythya collaris

Couple de fuligules à bec cerclé (Ring-necked Duck, Aythya collaris)

_____________________________________________________

Sur les berges flanquées d’immenses conifères, nous faisons la rencontre d’un irrésistible écureuil roux d’Amérique, aussi curieux que gourmand.

Ecureuil roux americain+american red suirrel+Tamiasciurus hudsonicus

Ecureuil roux américain (American red squirrel, Tamiasciurus hudsonicus), Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

De retour sur la Teton Park Road, nous longeons désormais le grand lac jusqu’à Jackson Lake Junction. Ici plus qu’ailleurs encore, le Mont Moran et ses voisins semblent sortir de nulle part. Entre les eaux calmes du lac et les paisibles forêts de conifères, la transition avec ces géants blancs semble inexistante et renforce incontestablement la magie du lieu. Ne pouvant résister à l’appel, nous gagnons Colter Bay pour une randonnée dans ce décor onirique, sur le Heron Pond Trail.

Grand Teton Park Road+Wyoming

Grand Teton Park Road, Wyoming

_____________________________________________________

Après avoir longé un instant la sublime Colter Bay aux eaux impassibles, le chemin s’enfonce ensuite à travers les sous-bois pour gagner le Swan Lake, repère de canards de surface de toutes sortes.

Swan lake+Grand Teton+Wyoming

Swan lake, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Avec ses immenses forêts de résineux dévalant dans des zones humides aux dessins tortueux, l’endroit dégage incontestablement un petit air de Laponie finlandaise. Les mêmes sensations de grands espaces, de sérénité et de volupté, un pur régal…

Swan lake+Grand Teton+Wyoming

Swan lake, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Le sentier s’enfonce ensuite à nouveau dans un superbe sous-bois où l’on s’attend à chaque instant à découvrir la silhouette d’un des nombreux ours noirs qui vivent dans ce petit paradis.

Heron pond trail+Grand Teton+Wyoming

Promenons-nous dans les bois, Heron Pond Trail, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

L’endroit semble également très propice à la vie aviaire puisque nous croiserons sittelles, grimpereaux, parulines et bruants sur une toute petite surface.

Grimpereau brun+Brown Creeper+Certhia americana

Grimpereau brun (Brown Creeper, Certhia americana), Heron Pond Trail, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

De l’autre côté du sous-bois, nous renouons avec l’incontournable chaîne des Tétons pour une carte postale haute en couleurs…

Heron pond+Grand Teton+Wyoming

Heron Pond, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

************* Cliquer sur l’image suivante pour l’agrandir *************

Heron pond+Grand Teton+Wyoming

Heron Pond, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Comme pour sublimer encore cet instant magique, un magnifique mésangeai du Canada viendra chasser l’arachnide à quelques mètres de nous, génial…

Mésangeai du Canada+Grey Jay+Perisoreus canadensis

Mésangeai du Canada (Grey Jay, Perisoreus canadensis), Heron Pond Trail, Grand Teton National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Littéralement envoutés par l’ambiance du lieu et ces paysages à tomber, c’est non sans peine que nous bouclerons le trail en retournant vers Colter Bay. La journée est déjà bien entamée et nous devons pousser dès ce soir jusqu’au Graal des Graals, le légendaire parc Yellowstone où nous dormirons en compagnie des bisons.

Alors qu’à peine une petite demi-heure de route nous sépare de l’entrée Sud du plus vieux parc national au Monde (1872), les paysages grandioses continuent à défiler derrière les vitres du Dodge. L’étranglement Nord du Jackson Lake, la Snake River, le Lewis Lake puis la Lewis River nous accompagnent jusqu’au West Thumb Geyser Basin, site géothermique le plus mériodionnal de l’immense caldeira de Yellowstone. Ici, le supervolcan long de 85 km et large de 45 km s’est effondré jadis sur sa chambre magmatique, entraînant une forte réduction de la croûte terrestre et une activité géothermique de surface exceptionnelle. A lui seul, le parc regroupe près des deux tiers des geysers et sources chaudes de la planète, c’est dire si ça chauffe là-dessous !

Arrivés sur place, nous sommes accueillis par le gardiens des lieux, un puissant wapiti occupé à brouter à deux pas des entrailles fumantes.

Wapiti+Elk+Cervus canadensis

Wapiti (Elk, Cervus canadensis), West Thumb Geyser Basin, Yellowstone National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Caldeira à l’intérieur de la grande caldeira, West Thumb s’étend sur les rives du lac Yellowstone, les cimes enneigées en arrière plan. Devant nos yeux ébahis, les sources bouillantes aux couleurs incroyables ponctuent les rives désolées.

Desolation enchantee+West Thumb+Yellowstone+Wyoming

Désolation enchantée, West Thumb Geyser Basin, Yellowstone National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Entre deux nuages de vapeur poussés par les vents, nous apercevons la surface émeraude de l’Abyss pool, source d’eau chaude de 16 m de profondeur, entrée en éruption pour la dernière fois en 1992…

Abyss Pool+West Thumb Geyser Basin+Yellowstone+Wyoming

Abyss Pool, West Thumb Geyser Basin, Yellowstone National Park, Wyoming

_____________________________________________________

A quelques mètre des abysses, le Black Pool gratifie le visiteur d’une couleur fantastique mais qui ne reflète plus son nom. Avant 1991, la température de l’eau était suffisamment basse pour que des cyanobactéries aux tons orangés s’y installent. Combinées à la couleur bleu de l’eau, l’ensemble donna alors naissance à une source d’un noir intense. Mais des transferts d’énergie avec son voisin l’Abyss Pool engendrèrent une remontée en flèche des températures et la mort des cyanobactéries. Au fil des ans, la couleur du Black Pool s’éclaircit pour donner aujourd’hui une eau d’une couleur sublime…

Black Pool+West Thumb Geyser Basin+Yellowstone+Wyoming

Black Pool, West Thumb Geyser Basin, Yellowstone National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Si le spectacle est absolument magique côté terre, il se poursuit de plus belle côté lac. Là où la température des sources se fait moins intense, les cyanobactéries colonisent les eaux se déversant dans le lac et forment de superbes rivières de feu.

Riviere+feu+West Thumb+Yellostone+Wyoming

Rivière de feu, West Thumb Geyser Basin, Yellowstone National Park, Wyoming

_____________________________________________________

A quelques mètres du rivage de cendres et de marmites bouillonnantes, le Big Cone et le fishing Cone, petits volcans aquatiques, parachèvent un panorama incroyable…

Big Cone+West Thumb Geyser Basin+Yellowstone+Wyoming

Big Cone, West Thumb Geyser Basin, Yellowstone National Park, Wyoming

_____________________________________________________

A peine arrivés sur ces terres mythiques, nous comprenons rapidement l’exceptionnelle réputation du parc. Impossible de rester de marbre devant la beauté de l’endroit. Par delà les vastes étendues désolées où fument continuellement les entrailles de la Terre, les immenses forêts de l’Est viennent se perdre dans les eaux impassibles du grand lac, les blancs sommets griffant le ciel au loin…Un concentré de nature à l’état brut, vestige du monde d’antan, lorsque la main de l’Homme ne s’était pas encore abattue sur les continents. Une bouffée d’espoir aussi de voir ces étendues encore préservées…

Desolation+enchantee+West Thum+Yellowstone+Wyoming

Désolation enchantée, West Thumb Geyser Basin, Yellowstone National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Si les bipèdes sont incontestablement les plus nombreux à fouler les champs de fumeroles et autres geysers, nous serons sidérés de voir wapitis et passereaux se balader dans cet environnement des plus hostiles. Ainsi, nous croiserons coup sur coup une paruline d’audubon et un splendide merlebleu azuré, joyau à plumes inattendu sous ces latitudes.

Paruline d'Audubon+Audubon's warbler+Setophaga auduboni

Paruline d’Audubon (Audubon’s warbler, Setophaga auduboni), West Thumb Geyser Basin, Yellowstone National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Merlebleu azure+Mountain bluebird+Sialia currucoides

Merlebleu azuré (Mountain bluebird, Sialia currucoides), West Thumb Geyser Basin, Yellowstone National Park, Wyoming

_____________________________________________________

La nuit s’invitant à grand pas dans nos rêveries, nous les froggies, glissons une dernière fois dans les brumes sulfurées du West Thumb.

Frogs+fog+West Thum+Yellowstone+Wyoming

Frogs in fog, West Thumb Geyser Basin, Yellowstone National Park, Wyoming

_____________________________________________________

Un dernier regard sur les marmites laiteuses aux eaux turquoise et nous remontons dans la pénombre vers le Nord-Ouest, le flot des merveilles de la journée dans les méninges. Demain, c’est certain, la claque sera énorme, la courte nuit qui nous attend ne sera pas de trop pour s’y préparer !

Blue Funnel Spring+West Thumb Geyser Basin+Yellowstone+Wyoming

Blue Funnel Spring, West Thumb Geyser Basin, Yellowstone National Park, Wyoming

_____________________________________________________

5 réflexions sur “Far West Wilderness : Séquence 16 : Grand Teton – Yellowstone

    • Salut Hervé,

      Un voyage permanent peut-être mais qui n’avance pas très vite 🙂 Enfin, c’est aussi important de prendre son temps pour apprécier les choses à leur juste mesure !

      Merci pour ton passage et tes compliments 😉

      A très bientôt Hervé.

      Seb

  1. Coucou Seb,
    T’as vu j’ai bien patienté en attendant cette étape depuis le début de tes publications 😉
    Pour moi, Yellowstone, c’est le rêve et j’espère vraiment qu’un jour je pourrais fouler son sol. Je suis sidérée par la beauté des lieux et celle de tes photos. Quelle richesse pour l’oeil, qu’il s’agisse du paysage ou de la faune. Je ne reviens pas du tétras. Ici on a du petit tétras et hélas le grand tétras est, s’il en reste encore un, voué a disparaitre du secteur 😦
    Mis à part dans le secteur des geysers, vous avez pu vous balader perdus au milieu de nulle part sans trop de touristes?
    Merci pour cette part de rêve, tu rallumes des choses qui sommeillaient en moi 😉
    Bonne journée, bises
    Val

    • Salut Val,

      Effectivement je vois ça, je t’aurai fait patienter près de 10 mois quand même, désolé pour ma lenteur à accoucher de mes articles 😉

      Écoute, je croise très fort les doigts pour que tu accomplisses un jour ton rêve, c’est effectivement un endroit grandiose, hors du commun. Et j’y inclus bien évidemment le Grand Teton, un paradis pour les amoureux de montagne… Un conseil cependant, je pense qu’il faut éviter au maximum la haute saison estivale car la foule dans les parcs doit gâcher un peu la rencontre avec ce lieu magique. Déjà lors de notre passage fin mai, je trouvais qu’il commençait à y avoir un peu foule, bon il faut dire qu’il faut bien peu de monde pour que j’ai cette sensation dans la nature 🙂 Après, comme un peu partout dans les parc US, si tu prends le temps de t’éloigner à plus de 500 m de ton véhicule, tu te retrouves avec ces paysages incroyables et ces animaux magnifiques pour toi tout seul, et ça, c’est vraiment le pied ! A Yellowstone, il faut aussi composer avec un autre facteur, la présence du grizzli, surtout au sortir de l’hiver comme en mai (l’hiver est long là-bas). On a dû revoir nos plans de rando plusieurs fois car des individus potentiellement dangereux car affamés à leur sortie d’hibernation se baladaient ici et là… Voulant tout de même rentrer entier, on n’a donc pas couru de risques inconsidérés et on s’est rabattu sur des endroits plus sûrs et donc plus fréquentés, petite déception à ce niveau, j’aurais adoré partir sur plusieurs jours en trek dans les profondeurs du parc ! Bon, ça n’empêche qu’on a vu des merveilles à gogo et j’en garde un formidable souvenir. Un rêve qui se réalise aussi pour moi, je ne concevais pas d’aller dans le grand Ouest sans passer là-haut ! Bon, j’arrête de causer sinon je vais dévoiler la suite du périple sans images et ce serait bien dommage 😉

      Merci de ta visite Val et bon week-end que j’espère riche en émotions dans tes belles montagnes.

      Bises

      Seb

  2. Pingback: Back in the USA | -- De Faune en Flore -- Le Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s