Far West Wilderness : Séquence 13b : Bryce Canyon (2)


20 mai 2013, Cottonwood Canyon Road, Utah

Kodachrome Basin - Piute par Bryce Canyon

_____________________________________________________

06h00 – Après une nuit à la fraîche dans notre chambre à coucher roulante, nous quittons tranquillement la désertique Cottonwood Canyon Road et remontons vers Bryce. La lumière matinale éclaire les grandes étendues sauvages en faisant rougeoyer les roches affleurantes. Nous goûtons avec délice la solitude du moment, dans ces paysages grandioses et fascinants. A hauteur de Sunset Point, dans une des nombreuses prairies bordées de pins et d’épicéas, nous faisons la rencontre de notre première antilope d’Amérique. Superbe avec son pelage fauve et sa crinière cuivrée, cette femelle pronghorn ne semblait pas le moins du monde s’intéresser à nous.

_____________________________________________________

Pronghorn

Pronghorn (Antilocapra americana), Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Quand on pense que l’espèce fut à deux doigts de disparaître il y a un siècle… Aujourd’hui, on est encore très loin des dizaines de millions d’antilocapres qui sillonnaient le continent américain du Canada au Mexique, 200 ans plus tôt. Avec une population estimée à 700 000 individus en ce début de siècle, l’espèce semble désormais définitivement sauvée et c’est tant mieux. Le plus grand sprinter américain – avec ses 110 km/h en pointe – peut désormais dormir sereinement sur ces deux grandes oreilles.

Pronghorn

Pronghorn (Antilocapra americana), Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

A mesure que nous filons vers le Sud et les hauteurs du parc, le généreux soleil n’y fait rien, le thermomètre continue sa descente amorcée depuis les contreforts de Bryce Canyon. Arrivés à Rainbow Point, le Dodge affiche un petit 32°F (0°C) pour 2778 m d’altitude. A cette heure, pas l’ombre d’un randonneur pour affronter le petit vent glacial qui nous accompagne jusqu’au point de vue. Et pourtant, le jeu en vaut la chandelle tant le panorama est fantastique avec cette lumière rasante ! Devant nous, la Dixie National Forest se perd à l’infini dans les champs de hoodoos et les ridges aux couleurs chatoyantes…

Rainbow  Point

Rainbow Point, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Rainbow  Point

Rainbow Point, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

************* Cliquer sur l’image suivante pour l’agrandir *************

Rainbow Point

Rainbow Point, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Afin de ne pas geler sur place, nous nous engageons sur le tranquille Bristlecone loop trail qui nous mènera jusqu’au non moins sublime Yovimpa Point. Dans le sous-bois de cette superbe forêt, le pin bristlecone à la longévité inégalée (jusqu’à 5000 ans !) se reconnaît à son tronc tortueux. A ses côtés, le sapin de Douglas est magnifique en cette saison avec ses jeunes cônes colorés.

Cone Douglas fir

Jeunes cônes de sapin de Douglas (Douglas fir, Pseudotsuga menziesii), Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Depuis le Yovimpa Point, vue imprenable sur le Sud de l’Utah et le Nord de l’Arizona avec le plateau de Kaibab en toile de fond et les crêtes rougeoyantes recouvertes de pins en premier plan. On comprend alors aisément pourquoi le lieu se nomme Yovimpa, soit Uimpabitz en langue Païute, et qui signifie « Pine tree ridge », que l’on pourrait tenter de traduire par la crête aux pins.

Yovimpa Point

Yovimpa Point, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

De retour à Rainbow Point, cul-de-sac de la route traversant le parc, nous repartons en direction de l’amphithéâtre de Bryce. En chemin, une courte halte à Natural Bridge nous en met encore plein la vue…

Natural bridge

Natural bridge, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Deux petits miles plus loin, nous abandonnons les points de vue dont raffolent les Américains pour une petite randonnée entre Fairview Point et Piracy Point. De là, vue incroyable sur la Dixie National Forest et l’Est du parc.

Fairview Point

Fairview Point, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Avec la remontée progressive des températures au-dessus de 0°C, la faune sort tout juste de sa torpeur matinale. Tandis qu’un magnifique roselin de Cassin nous charme avec sa couronne de plume d’un rouge étincelant, un écureuil à manteau doré sort la tête d’un vieux tronc évidé encore sur pied.

Cassin's finch

Roselin de Cassin (Cassin’s finch, Carpodacus cassinii), Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Golden-mantled ground squirrel

Écureuil terrestre à manteau doré (Golden-mantled ground squirrel, Callospermophilus lateralis), Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

A deux pas de là, une paruline d’Audubon furette entre les aiguilles de pin desséchées et les rares brindilles parvenant à pousser dans cet environnement hostile.

Setophaga auduboni

Paruline d’Audubon (Audubon’s Warbler, Setophaga auduboni), Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Avec sa crête d’un jaune éclatant, il s’agit sans nul doute d’un superbe mâle revêtu de son plumage nuptial pour mieux séduire sa prétendante.

Setophaga auduboni

Paruline d’Audubon (Audubon’s Warbler, Setophaga auduboni), Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Nous reprenons ensuite la route en direction de Bryce Point. En chemin, la Paria View nous attend là encore, sublime… En contrebas, la Yellow Creek semble couler paisiblement au pied du plateau de Table cliff et des Pink cliffs.

Paria View

Paria View, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Paria View

Paria View, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Alors que nous parvenons à Bryce Point, un superbe geai de Steller vient à notre rencontre et nous gratifie de son plumage d’un bleu somptueux. Dansant d’une branche à l’autre, il restera un long moment à se tortiller dans toutes les postures en se fichant éperdument de nous. Les oiseaux nord-américains sont d’une manière générale incontestablement moins farouches que leurs congénères européens et c’est un pur bonheur ! La pression de la chasse sur le vieux continent n’y est certainement pas pour rien 😦

Steller's jay

Geai de steller (Steller’s jay, Cyanocitta stelleri), Bryce Point, Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Après avoir laissé notre ami Cyanocitta à ses occupations, nous arrivons enfin au mythique Bryce Point et sa forêt de hooodoos démesurée, qui a tant participé à la réputation du parc. Et c’est vrai que c’est magique…

Bryce Point

Bryce Point, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

************* Cliquer sur l’image suivante pour l’agrandir *************

Bryce Point

Bryce Point, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Repus de ces paysages à couper le souffle, nous décidons d’aller découvrir l’extrême Nord du parc dont nous avons eu un aperçu par la superbe UT-12. 500 m plus bas, le Mossy Cave trail semble parfait pour une balade digestive. Ici encore, les hoodoos semblent toucher le ciel.

Mossy Cave

Mossy Cave, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Comme à Zion, les gobemoucherons aux blanches lunettes rendent visite aux randonneurs de passage.

Blue-gray gnatcatcher

Gobemoucheron gris-bleu (Blue-gray gnatcatcher, Polioptila caerulea), Mossy Cave, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Flanquée dans un étroit canyon surmonté de conifères et de hoodoos – le Water Canyon – la rivière offre un coin de fraicheur de toute beauté lors des coups de chaleur estivaux.

Mossy Cave

Mossy Cave, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Chose plutôt rare dans la région, ce superbe décor n’est pas complètement naturel puisque ce sont les premiers pionniers mormons de la région qui dévièrent dans cette vallée les eaux de la rivière Sevier. Aujourd’hui encore, Tropic et Cannonville irriguent leurs maigres cultures avec les eaux passant par le Water Canyon.

Mossy Cave

Mossy Cave, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Mossy Cave

Mossy Cave, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Après un petit demi-mile, le sentier permet de découvrir le surplomb rocheux recouvert de mousse ayant donné son nom au lieu – Mossy Cave. Rien d’exceptionnel cependant, la cascade voisine surmontée de sa roche en dentelle est bien plus attractive.

Mossy Cave

Dentelle, Mossy Cave, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Mossy Cave

Mossy Cave, Bryce Canyon National Park, Utah

_____________________________________________________

Un dernier regard sur la paisible vallée et nous reprenons l’UT-12 en direction de Panguitch. A quelques miles au Nord-Ouest de Bryce, nous nous offrons une dernière escale dans le pays des roches rouges, le Red Canyon. Boudé à tort par la grande majorité des visiteurs qui filent sur Bryce sans s’arrêter ici, l’endroit est pourtant superbe avec ses tons plus rouges que dans le grand parc.

Red Canyon

Red Canyon, Utah

_____________________________________________________

Red Canyon

La licorne – Red Canyon, Utah

_____________________________________________________

La faune est également très facile à approcher en raison du peu de randonneurs (nous croiserons seulement 2 autres trailers en deux heures de randonnée !). Alors qu’un cassenoix d’Amérique pousse son puissant et lugubre croassement, une paruline d’Audubon inspecte les roches rouges à la recherche d’insectes.

Setophaga auduboni

Paruline d’Audubon (Audubon’s Warbler, Setophaga auduboni), Red Canyon, Utah

_____________________________________________________

Côté flore, nous aurons également le plaisir de découvrir une très jolie fleur endémique à la région, la Red Canyon phlox (Phlox gladiformis). Mais comment fait-elle pour pousser dans la rocaille?

Red Canyon phlox

Red Canyon phlox (Phlox gladiformis), Red Canyon, Utah

_____________________________________________________

Castle

The Castle – Red Canyon, Utah

_____________________________________________________

Les petits mammifères non plus ne sont pas en reste puisque nous croiserons le chemin de nombreux tamias et de minuscules écureuils-antilopes aussi vifs que l’éclair.

Chipmunk

Tamia mineur (Least chipmunk, Tamias minimus), Red Canyon, Utah

_____________________________________________________

L’après-midi touche déjà à sa fin lorsque nous entamons les 50 miles qui nous séparent de notre destination, le Piute State Park. Après quelques courses dans la bourgade de Panguitch, nous suivons les méandres de la rivière Sevier depuis l’US-89N. Les minuscules Circleville et Piute dépassées – respectivement 505 et 177 habitants, Circleville étant la plus grande ville du comté ! – nous arrivons finalement à destination, une heure avant le coucher du soleil. Juste ce qu’il faut pour apprécier la beauté du lieu et prendre nos marques dans le camping primitif désert, installé sur les berges du réservoir.

Piute reservoir

Piute reservoir, Piute State Park, Utah

_____________________________________________________

En cette fin de journée printanière, la faune est très active autour du plan d’eau. Tandis qu’un lièvre de Californie (black-tailed jackrabbit, Lepus californicus) farfouille dans les broussailles autour de notre Dodge, un jeune oriole à ailes blanches vient nous rendre visite. Au-dessus de nous, dans les arbres, un mâle adulte en livrée nuptiale joue les acrobates devant sa belle.

jackrabbit

Lièvre de Californie (black-tailed jackrabbit, Lepus californicus), Piute State Park, Utah

_____________________________________________________

Bullock's oriole

Oriole à ailes blanches
(Bullock’s oriole, Icterus bullockii), mâle 1ère année, Piute State Park, Utah

_____________________________________________________

Bullock's oriole

Oriole à ailes blanches
(Bullock’s oriole, Icterus bullockii), mâle adulte, Piute State Park, Utah

_____________________________________________________

A ses côtés, un paisible tyran de l’Ouest chasse les nombreux moucherons que les hirondelles rustique et de rivage convoitent également.

Western kingbird

Tyran de l’Ouest (Western kingbird, tyrannus verticalis), Piute State Park, Utah

_____________________________________________________

Installés à quelques mètres seulement du rivage, nous goûtons délicieusement aux ballets des demoiselles ailées devant ce paysage fantastique. Bientôt, nous nous endormons dans le silence du grand Ouest, une farandole de hoodoos et autres merveilles devant les yeux…

Piute reservoir

Piute reservoir, Piute State Park, Utah

_____________________________________________________

sleeping, Dodge Durango

Deluxe bedroom

_____________________________________________________

7 réflexions sur “Far West Wilderness : Séquence 13b : Bryce Canyon (2)

    • Merci à vous pour vos compliments, c’est très sympa 🙂

      Presque toutes les photos ont été prises avec un Canon EOS 7D, les restantes avec un EOS 450D. Objectifs Canon 10-22 mm, 35 mm f/2,0, 50 mm f/1,4 et 300 mm f/2,8+ extender 1,4x. Si c’est du chinois pour vous, n’hésitez pas à me le dire !

      Amitiés

      Sébastien

  1. Quelle richesse. Je découvre des oiseaux inconnus pour moi. Je suis vraiment agréablement surprise de voir que dans ces endroits rudes, existe une faune vraiment abordable pour le photographe (enfin quand je dis abordable, je pense qu’il faut quand même les trouver 😉 )
    On approche de yellowstone si je ne me trompe pas 😉
    Merci encore et belle journée à toi.
    Val

    • Merci beaucoup Val, que de formidables oiseaux en effet, j’en garde un souvenir mémorable, pouvoir les approcher d’aussi près sans qu’ils ne bronchent c’est génial 🙂 Enfin, faut quand même s’enthousiasmer non plus, ça devrait la norme ou presque, chez nous c’est une autre paire de manches !

      Sinon effectivement, tu ne te trompes pas, Yellowstone approche, enfin tout est relatif dans cette région, on est désormais à moins de 1000 km quoi 🙂 Plus que deux-trois posts et on y sera !

      Bonne soirée et bon week-end dans tes belles montagnes Val

      Amitiés

      Seb

  2. Pingback: Back in the USA | -- De Faune en Flore -- Le Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s