Far West Wilderness : Séquence 6 : Dixie National Forest et Nipple Bench


12 mai 2013 – Kanab – Utah

Après notre harassante virée de la veille sur les pistes de Toroweap Point, nous nous réveillons plus tard qu’à l’accoutumée dans un modeste motel de Kanab. Le temps est superbe ce matin mais c’est sans grande illusion que nous quittons notre chambre à la literie fatiguée, en direction du Grand Staircase-Escalante National Monument Visitor Center, à quelques miles de là. La veille, dans un ultime effort avant de m’écrouler de fatigue, l’un de mes guides de voyage m’informe que la loterie pour accéder au mythique The Wave se déroule ici, tous les matins, à 09h00 pétantes ! Ayant déjà tentés notre chance il y a plusieurs mois par Internet, sans succès, nous décidons donc de forcer le destin en nous déplaçant au Visitor Center.

Kanab - Nipple Bench - The Wave

Kanab – Nipple Bench – The Wave via la Dixie National Forest

_____________________________________________________

Arrivés sur place, nos maigres espoirs s’amenuisent encore un peu plus en découvrant bien avant l’heure une salle bondée…pour seulement 10 petites places pour le paradis ! Dans la pièce, la tension est palpable, certaines personnes s’étant déjà présentées trois jours d’affilée pour décrocher la timbale. Il faut dire que l’endroit est couru, et particulièrement au mois de mai. Nous savons pertinemment que nos chances sont faibles, 1/10 environ voire moins…

Après avoir remplis notre feuille d’inscription, nous attendons l’heure du verdict en croisant les doigts. 1er tirage, deux personnes… plus que huit… Deuxième tirage…ouf, un seul veinard, encore sept places…Troisième tirage, idem…puis deux chinoises survoltées…Aïe ça se complique…plus que quatre places…Sixième tirage … Mister P.A.L.U.D? Ai-je bien entendu? Yes, It’s me! Moi qui n’ai jusqu’à présent jamais rien gagné de ma vie à un jeu de hasard, je n’en reviens pas… Cette virée à The Wave que j’avais tant espérée des mois durant va enfin se réaliser… Demain… Vous n’imaginez pas ma joie…

Autour de moi, les regards envieux voire dégoutés de certains m’obligent cependant à contenir ce bonheur, j’exploserai plus tard ! La loterie se termine avec un dernier tirage malheureux, trois personnes pour seulement deux places restantes, l’une d’entre elles devra se désister, cruelle loterie…

Le tirage fini, la salle se vide et nous restons pour une séance de brief pour cette randonnée si particulière. Au coeur des Coyotte Buttes North, perdue en plein désert, le joyau de The Wave est bien gardé et les environs inhospitaliers. De longues consignes nous sont donc données pour éviter tout incident mais nous en parlerons plus tard. Pour l’heure, il est temps de poursuivre cette splendide matinée, billets pour The Wave en poche.

Hiking permit toThe Wave

Un ticket pour le paradis – Hiking permit to The Wave

_____________________________________________________

Le programme du jour et du lendemain étant désormais quelque peu chamboulés, nous décidons de nous octroyer une petite escapade à la fraîche avant de partir à l’assaut du désert. Direction la Dixie National Forest, un peu plus au Nord. En ce milieu de matinée, nous quittons la fournaise de Kanab à 1500 m d’altitude pour nous retrouver bientôt à près de 3000 m, au coeur d’une immense forêt de pins, de sapins et d’épicéas.

Duck Creek Campground

Environs du Duck Creek Campground – Dixie National Forest – Utah

_____________________________________________________

Autour de nous, l’environnement a changé radicalement. Sur les bas-côtés de la route, les plaques de neige s’amoncèlent encore ici et là, nous rappelant que sur ces hauts plateaux, le thermomètre descend régulièrement sous les -30°C en hiver! Les tons rouges et ocres ont laissé place aux immenses étendues vertes et blanches. De nombreux lacs parsèment ça et là cet environnement frais et boisé, contrastant incroyablement avec l’aridité en contrebas. Ici, le printemps bat son plein et la faune s’active dans tous les sens. A proximité de Duck Creek, un petit plan d’eau aux rives verdoyantes accueille de nombreuses espèces d’oiseaux de toute sorte. Tandis que sur sa surface s’activent fuligules et bernaches du Canada, sur les rives, ce sont les quiscales de Brewer qui assurent le spectacle.

Brewers blackbird

Quiscale de Brewer (Brewer’s blackbird, Euphagus cyanocephalus), mâle adulte – Dixie National Forest – Utah

_____________________________________________________

Avec ses magnifiques irisations virant du bleu électrique au vert émeraude, le mâle en jette. Sa tête et son cou tranchent du reste du corps avec des reflets violacés caractéristiques. Son iris jaune clair ressortant très distinctement sur ce corps sombre et son fort bec lui donne un petit air « d’angry bird ».

Euphagus cyanocephalus

Quiscale de Brewer (Brewer’s blackbird, Euphagus cyanocephalus), mâle adulte – Dixie National Forest – Utah

_____________________________________________________

En période printanière comme c’est le cas ici, les mâles effectuent des parades étonnantes au cours desquelles ils déploient leur queue, tombent leurs ailes légèrement ouvertes et ébouriffent leur plumage tout en poussant de petits cris étonnants.

Quiscale de Brewer

Parade – Quiscale de Brewer (Brewer’s blackbird, Euphagus cyanocephalus), mâle adulte – Dixie National Forest – Utah

_____________________________________________________

Bien entendu, les mâles n’effectuent pas leur show pour rien et leur belle n’est jamais bien loin. Plus terne et plus petite que le mâle, les femelles possèdent toutefois des reflets verdâtres.

Quiscale de Brewer

Quiscale de Brewer (Brewer’s blackbird, Euphagus cyanocephalus), femelle adulte – Dixie National Forest – Utah

_____________________________________________________

Tandis que nos jeunes couples batifolent, un balbuzard fend le ciel immaculé de son vol puissant.

Western Osprey

Balbuzard pêcheur (Western Osprey, Pandion haliaetus) – Dixie National Forest – Utah

_____________________________________________________

A quelques mètres de là, sur un arbre séculaire aux ramures desséchées, un magnifique pic flamboyant tambourine par intermittence. Avec son pattern atypique, on ne peut guère le confondre qu’avec le pic chrysoïde mais qu’on retrouve essentiellement en Arizona et au nord du Mexique.

Pic flamboyant

Pic flamboyant (Northern Flicker, Colaptes auratus) – Dixie National Forest – Utah

_____________________________________________________

Laissant tout ce petit monde s’ébattre en tout quiétude, nous reprenons la route en direction du Cedar Breaks National Monument, connu pour son amphithéâtre naturel et ses cheminées de fée rougeoyantes. En chemin, nous surplombons le Navajo Lake qui s’étire entre les collines boisées partiellement enneigées.

Navajo Lake

Navajo Lake – Dixie National Forest – Utah

_____________________________________________________

Malheureusement pour nous, nous découvrons à quelques miles du parc que la route y menant est encore fermée en raison de la neige abondante. D’ailleurs, ce parc n’est en général accessible que de juin à octobre et les fortes chaleurs de cette mi-mai n’auront pas eu raison de cette situation.

Quelques peu déçus par cette déconvenue prévisible, nous nous consolons néanmoins en pensant à notre future escapade à Bryce Canyon où nous devrions retrouver des paysages similaires.

Nous revenons alors sur nos pas pour redescendre tranquillement en direction de Kanab. De là, nous filons en direction de Page et du lac Powell, pour renouer progressivement avec les paysages arides du sud de l’Utah et la chaleur qui les accompagne.

En chemin, nous passons par la petite ville poussiéreuse de Big Water, à l’extrême Ouest du lac Powell. De là, nous décidons de bifurquer à gauche, en direction de l’entrée Sud du Grand Staircase-Escalante National Monument. Après quelques miles de bitume et quelques passages à gué, nous nous retrouvons alors au milieu d’une terre désolée, sur la Smoky Mountain Road, en direction des Nipple Bench Mountains.

Smoky Mountain Road

Smoky Mountain Road – Grand Staircase-Escalante National Monument – Utah

_____________________________________________________

Dans un décor lunaire surréaliste, la piste de poussière et de boue desséchée s’étend devant nous, à perte de vous.

Smoky Mountain Road

Smoky Mountain Road – Grand Staircase-Escalante National Monument – Utah

_____________________________________________________

Les dunes noires jouxtant les falaises cendre et feu donnent à ce paysage de badlands un cachet incroyable.

Smoky Mountain Road

Smoky Mountain Road – Grand Staircase-Escalante National Monument – Utah

_____________________________________________________

Ce sont dans ces paysages désolés que nombre de scènes de la Planète des Singes (1968) furent tournées. Et pour cause, l’endroit est vraiment si particulier qu’on se croirait partout sauf sur Terre, à moins que, peut-être, en Islande, dans les terres du milieu… Non, il fait trop chaud pour cela !

Nipple Bench

Smoky Mountain Road – Grand Staircase-Escalante National Monument – Utah

_____________________________________________________

Au détour d’un de ces gigantesques rochers, on serait à peine étonné de voir débouler un primate en costume à la Chewbacca !

On the moon

On the moon – Nipple Bench Mountains – Grand Staircase-Escalante National Monument – Utah

_____________________________________________________

Littéralement scotchés par ces paysages si austères mais pourtant si beaux, nous n’avons pas vu l’état de la piste se dégrader gentiment. Bientôt le sol devient plus meuble et nous effectuons quelques glissades qui nous convaincront de rester raisonnables pour aujourd’hui, afin de ne pas risquer de mettre en péril la journée épique qui nous attend demain. Nous rebroussons donc chemin sur la piste extraterrestre, toujours plus seuls.

Nipple Bench

Smoky Mountain Road – Grand Staircase-Escalante National Monument – Utah

_____________________________________________________

Bientôt, nous retrouvons les falaises de cendre et profitons encore une fois de la magie du lieu avant de rejoindre la civilisation. Une énième fois, nous reprenons la route de Kanab mais cette fois-ci, nous bifurquons à mi-chemin sur une petite piste de terre rouge vif sérieusement défoncée. Nous pénétrons ainsi dans le Vermilion Cliffs National Monument, en direction des Coyotte Buttes North et de la tant attendue The Wave. Après une petite heure de piste au milieu de nulle part, nous atteignons un modeste parking qui nous servira d’hôtel pour cette nuit. Bientôt, le soleil se couche derrière les collines enflammées, nous avons à peine le temps de repérer le départ de notre mystérieux trek du lendemain que les étoiles illuminent déjà le ciel de toute part. Doucement, la voûte céleste se met à scintiller de mille feux. Dans le silence du désert, nous nous endormons ainsi, les yeux plongés dans cet écrin incroyable. Demain, The Wave sera à nous !

Smoky Mountain Road

Smoky Mountain Road – Grand Staircase-Escalante National Monument – Utah

_____________________________________________________

11 réflexions sur “Far West Wilderness : Séquence 6 : Dixie National Forest et Nipple Bench

    • Effectivement, c’est vraiment très impressionnant, on a l’impression de fouler le sol martien … ou bien d’errer sur Terre après un cataclysme nucléaire… c’est quelque peu déstabilisant en effet !

      Bonne semaine également.

      Amitiés

      Sébastien

    • Merci beaucoup Vever, ce sont les paysages qui sont merveilleux, par le biais de ces photos, j’essaie simplement de faire connaître ces merveilles à un plus grand monde. Si tu as pris du plaisir à parcourir ces étendue sauvages à mes côtés, j’en suis ravi 🙂

      Au plaisir de te lire,

      Sébastien

  1. Bonjour Seb, encore une fois, merci pour ce partage. J’imagine ta joie lorsque que tu as entendu ton nom pour le précieux sésame. Incroyable, quand tu imagines le nombre de personne qui désirent s’y rendre!! J’attends la suite avec impatience. J’imagine que tes yeux ont du en prendre « plein la vue ».
    Dans ta série, les paysages sont vraiment incroyables. Bonne fin de semaine. Val

    • Bonjour Val, oui, une joie immense, je n’y croyais plus ! Après avoir été recalé sèchement sur le net, je m’étais dit, c’est foutu pour ce coup-ci… Comme quoi, ça vaut le coup de persévérer ! The Wave est un endroit extraordinaire, unique au monde, absolument magique. J’ai hâte de partager ce moment avec vous ! Mais pour cela faut encore que je bosse un peu !

      Bon week-end Val et à très bientôt.

      seb

  2. Pingback: Far West Wilderness : Séquence 11 : Arches – Goblin Valley | -- De Faune en Flore -- Le Blog

  3. Pingback: Far West Wilderness : Séquence 12 : Capitol Reef – Bryce Canyon | -- De Faune en Flore -- Le Blog

  4. Passionnés de nature , mais sans avoir votre connaissance ,votre blog nous permet de mettre un nom sur la faune et la flore que nous avons photographiés.
    Arrétés par le tirage au sort de « the Wave », vos photos sont une piètre consolation ,mais c’est beau a couper le souffle.
    Nous apprécions aussi la qualité des clichés(je suis jaloux) et votre discrétion sur les hôtels, repas et photos de glaces et autres gâteaux
    merci pour ces moments de plaisir.

    Annie & Jean Paul

    • Un grand merci pour ce message fort sympathique, je suis ravi de pouvoir partager ces moments magiques avec des personnes comme vous, cent fois plus attirées par les merveilles du Grand Ouest que par les étoiles du Hollywood Boulevard…

      Effectivement, The Wave est un endroit absolument fascinant et d’une beauté inouïe, un souvenir extraordinaire. Je me rends bien compte de la formidable chance que nous avons eue à Kanab, ce 12 mai 2013… Je ne peux que vous souhaiter de vivre un jour à votre tour ce moment, l’avenir nous réserve parfois bien des surprises…

      Merci encore, je vous souhaite un excellent week-end.

      Amitiés

      Sébastien

  5. Pingback: Back in the USA | -- De Faune en Flore -- Le Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s