Petit Noël au pays de Papa


Slettnes Fyr, Gamvik – 71°05’33”N- Péninsule de Nordkyn – Laponie norvégienne

Slettnes Fyr, Péninsule de Nordkyn, Norvège - Canon EOS 7D – 22 mm – f/7,1 – 1/500s – 100 ISO

Slettnes Fyr, Péninsule de Nordkyn, Norvège – Canon EOS 7D – 22 mm – f/7,1 – 1/500s – 100 ISO

C’est au pied du phare continental le plus septentrional du monde que je fis la rencontre de Nouelig bras, compagnon de toujours de mes virées bretonnes.

Slettnes Fyr, Péninsule de Nordkyn, Norvège - Canon EOS 7D – 15 mm – f/7,1 – 1/500s – 100 ISO

Slettnes Fyr, Péninsule de Nordkyn, Norvège – Canon EOS 7D – 15 mm – f/7,1 – 1/500s – 100 ISO

Littéralement grand (bras) petit Noël (nouelig) en breton, le grand gravelot ou Charadrius Hiaticula est dénommé ainsi en raison de sa gorge blanche rappelant la barbe archétypale. D’ailleurs, tous les autres membres du genre Charadrius possèdent ce trait caractéristique et se prénomment ainsi nouelig.

Grand gravelot (Charadrius Hiaticula) - Canon EOS 7D – 420 mm – f/5,6 – 1/640s – 100 ISO

Grand gravelot (Charadrius Hiaticula) – Canon EOS 7D – 420 mm – f/5,6 – 1/640s – 100 ISO

Arpentant inlassablement le sable de l’estran à la recherche d’invertébrés, le grand gravelot est un limicole incontournable de la façade atlantique. Bien qu’il s’avère être un nicheur occasionnel en France métropolitaine (quelques dizaines de couples seulement en Bretagne pour moins de 200 sur l’ensemble du territoire), ces effectifs s’étoffent très fortement en période hivernale où il écume les plages aux côtés des bécasseaux et tournepierres.

Grand gravelot (Charadrius Hiaticula) - Canon EOS 7D – 420 mm – f/6,3 – 1/640s – 160 ISO

Grand gravelot (Charadrius Hiaticula) – Canon EOS 7D – 420 mm – f/6,3 – 1/640s – 160 ISO

En période de reproduction, c’est donc tout là-haut dans le grand Nord de l’Europe qu’on le retrouve facilement. Son aire de répartition s’étend également à la toundra, autour des lacs et étangs qu’il utilise pour des toilettes toniques!

Grand gravelot (Charadrius Hiaticula) - Canon EOS 7D – 420 mm – f/10,0 – 1/800s – 640 ISO

Grand gravelot (Charadrius Hiaticula) au bain – Canon EOS 7D – 420 mm – f/10,0 – 1/800s – 640 ISO

Si en période nuptiale, nouelig bras se pare d’un bec orange à pointe noire assorti à ses gambettes, les juvéniles et adultes internuptiaux ont un bec plus sombre, un collier plus étroit et plus terne, et leur bandeau noir sur le dessus du front disparaît.

Grand gravelot (Charadrius Hiaticula) - Canon EOS 7D – 420 mm – f/6,3 – 1/800s – 200 ISO

Grand gravelot (Charadrius Hiaticula) – Canon EOS 7D – 420 mm – f/6,3 – 1/800s – 200 ISO

Le grand gravelot se différencie du petit gravelot (Charadrius dubius) ou nouelig bihan par sa taille supérieure, son allure moins élancée, ses pattes plus courtes et orangées et son cercle orbitaire bien plus fin et moins jaune. En vol, il laisse apparaître une nette barre alaire blanche typique.

Grand gravelot (Charadrius Hiaticula) - Canon EOS 7D – 420 mm – f/6,3 – 1/800s – 200 ISO

Grand gravelot (Charadrius Hiaticula) – Canon EOS 7D – 420 mm – f/6,3 – 1/800s – 200 ISO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s