La sittelle et le vieux chêne


En cette fin d’été ensoleillé, la forêt vit ses derniers jours de l’année, vêtue de sa fringante toison verte. En haut du majestueux chêne, la vie animale profite de ces derniers instants de douceur. Vuih, vuih, vuih, vuih … en pagaille.

Le joyeux raffut s’accompagne rapidement de petits coups secs sur l’écorce du colosse végétal. Pas de doute, la belle et agile sittelle torchepot a élu domicile en haut lieu et parcourt énergiquement la ramure séculaire.

Sittelle, sittelle torchepot, Eurasian Nuthatch, Sitta europaea

Canon EOS 7D – 300 mm – f/3,2 – 1/640s – 800 ISO

La tête en bas, ce charmant sittidé de nos régions vadrouille sans relâche et pique de son long bec pointu pour déloger son festin.

Sittelle, sittelle torchepot, Eurasian Nuthatch, Sitta europaea

Canon EOS 7D – 300 mm – f/3,2 – 1/400s – 500 ISO

Au menu, insectes et araignées mais également des glands, ce serait dommage de ne pas en profiter!

Sittelle, sittelle torchepot, Eurasian Nuthatch, Sitta europaea

Canon EOS 7D – 300 mm – f/3,2 – 1/500s – 125 ISO

D’ailleurs, elle n’est pas la seule, l’écureuil roux n’est pas loin et effectue ses provisions pour l’hiver à venir.

Ecureuil roux, red squirrel, Sciurus vulgaris

Canon EOS 7D – 300 mm – f/3,2 – 1/500s – 320 ISO

Son petit bandeau noir sur les yeux lui donne un petit air de zorro de la canopée bien sympathique.

Sittelle, sittelle torchepot, Eurasian Nuthatch, Sitta europaea

Canon EOS 7D – 300 mm – f/3,2 – 1/400s – 640 ISO

Son corps trapu ainsi que ses puissantes et courtes pattes lui permettent de jouer aux équilibristes, dans des positions impossibles et avec une facilité déconcertante! Son plumage bleu ardoise sur le dessus et sa teinte chamois rouille sur le dessous (pour le mâle, blanche pour la femelle) parfont la tenue de ce très bel oiseau si attachant.

Sittelle, sittelle torchepot, Eurasian Nuthatch, Sitta europaea

Canon EOS 7D – 300 mm – f/3,2 – 1/400s – 200 ISO

Un ami à plumes que j’apprécie particulièrement, vous l’aurez compris. Le rencontrer est à chaque fois un petit bonheur, à coup sûr!

Sittelle, sittelle torchepot, Eurasian Nuthatch, Sitta europaea

Canon EOS 7D – 300 mm – f/3,2 – 1/500s – 640 ISO

6 réflexions sur “La sittelle et le vieux chêne

  1. Pingback: Bistrak-aod, le voyageur au long cours | -- De Faune en Flore -- Le Blog

    • Merci beaucoup Lo, un oiseau que j’affectionne également beaucoup 🙂 Et l’écureuil aussi, mais ça, c’est presque évident, je n’ai jamais entendu personne affirmer haut et fort qu’il n’aimait pas les écureuils, roux qui plus est ! Toujours un pur régal de les croiser mais ce n’est pas à toi que je vais l’apprendre 😉
      Amitiés
      Seb

      • Oui c’est sur qu’ils sont tellement « mignons » ces écureuils…Mais bon il y a d’autres animaux qui sont très beaux également mais qui sont mal aimés…L’écureuil a échappé à ça…
        Oui je partage ce régal quand j’en vois hihi. Là j’avoue que je ne suis pas allée les observer depuis un moment, il va falloir que je remédie à cela…
        Amitiés,
        Lo

      • Oui, malheureusement, je pense à tes magnifiques renards et renardeaux notamment 😦
        J’attends avec impatience ta prochaine rencontre avec les casse-noisettes 😉
        Amitiés
        Seb

      • Oui…J’y pense tous les jours à ces animaux sauvages…
        Moi aussi j’ai hâte de revoir les petits acrobates :).
        Bientôt, bientôt…
        Amitiés, Lo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s